AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Taylor Wilhemina Kane { Ended

Aller en bas 
AuteurMessage
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mer 29 Juil - 14:16

Taylor W. Kane
*« And it's true we are immune; When fact is fiction and T.V. is reality »

âge & année d'étude Tee rentre en sixième année d'étude à l'école de sorcellerie de Poudlard ;
date & lieu de naissance Elle est née un 28 Décembre brumeux dans une banlieue aisée d'Edimbourg, lorsque le manteau froid de l'hiver venait s'asseoir sur les coeurs frais et heureux d'une fin d'automne ;
origines & pureté Ses origines ne sont pas écossaises ni même anglaises; elle vient un peu d'ici et un peu de là bas mais, pour faire le plus clair possible, elle a du sang allemand et russe dans ses veines mais a toujours vécu en Ecosse ; Son sang n'est pas pur, elle n'est pas non plus moldue, disons simplement qu'elle est sang mêlé avec une prédominance pure dans ses veines qu'elle clame haut et fort ;
orientation sexuelle On joue sur les sens, les goûts, les odeurs, on change, on découvre, on apprécie ou on renie. Telle est la philosophie de Tee qui veut tout découvrir ;




Ispa
*« Don't play my game »

    âge 17 ans (en décembre x) donc ne vous étonnez pas que l'âge soit différent dans mon profil ^^) ;
    temps de connexion Régulièrement mais surtout les week end quoique je pars bientôt en vacances enfin, rien n'est moins sur ;
    comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu Ancienne membre et j'aime beaucoup quoique ce niveau si élevé de RP m'effraye un peu maintenant, j'ai peur de ne pas être à la hauteur :S
    votre personnage est-il un personnage vacant Non x)
    personnalité sur l'avatar ;
    Code:
    Miss Mosh [color=lightblue]►[/color] [i]Taylor W. Kane[/i]


Dernière édition par Taylor W. Kane le Lun 3 Aoû - 20:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mer 29 Juil - 20:10

hominum revelio
* « Look around you and realize, I've been good for you »

PREFACE



    L'air embaumait la rose dans le manoir du haut de la colline. Les jardiniers s'affairaient autour de rosiers en fleur d'où s'échappaient des effluves sucrées, premier pas vers le paradis d'après les habitants du village. Rares étaient ceux qui avaient déjà mit les pieds dans l'imposante demeure que tous voyaient d'en bas. En effet, le manoir avait été construit sur le haut d'une colline et à ses pieds s'étendait un village. Les habitants susurraient de nombreuses histoires sur l'habitante de la demeure qui, autrefois, tombait en ruine. Elle n'avait jamais mis les pieds dans la ville et tous les habitants s'accordaient sur le fait qu'elle était probablement asociale. Mais tous avaient au moins une fois cherché à la voir. Ils ne savaient rien d'elle mais elle savait tout d'eux. Car les rumeurs d'en bas remontaient souvent à ses oreilles par le biais de moyens que peu n'oseraient imaginer. Comme ce soir où un de ses jardiniers avaient raconté à tout le pub la vie au manoir.


      L'hiver était tombé sur le pays et le travail des jardiniers était limité. Ainsi, ils passaient le plus clair de leur temps dans le pub du village: « La dent d'or » (petit clin d'œil à Fontenelle pour ceux qui connaissent l'histoire :) ). Le plus jeune des jardiniers s'appelait Sam. Fils de jardinier, il ne savait rien faire d'autre et beaucoup de gens le trouvait trop simplet pour lui prêter une quelconque attention. Mais, ce soir là, alors que la fumée de pipe venait asphyxier les habitués, le jeune homme failli percer au jour une étrange vérité.

      « Et dis donc, vous croyez pas que la vieille folle va un jour crever dans son manoir ?! » s'écria Joe, l'ancien du pub et du village, très respecté par les habitués.
      « Bien sur que non, répondit Sam, jeune jardinier de la dame de la colline, elle se fait livrer toutes les semaines de la nourriture et du bois de chauffage. Et puis, elle ne risque pas de mourir, pour sur. Sinon, qui c'est qui cultivera les beaux rosiers du manoir ? »
      « Pour sur qu'ils sont beaux ses rosiers ! » s'écria Phil, un jardinier maintenant à la retraite mais qui avait bien connu les plantes du jardin du manoir.
      Sam eut un sourire éclatant sur le visage et conta une histoire comme il le faisait souvent durant ces soirées d'hiver.
      « Souvent, au printemps, quand les bourgeons éclosent et que les fleurs scintillantes viennent s'exposer au soleil, on entend des murmures. Le bruissement du vent comme on dit tous par ici mais, là haut, on a l'impression que quelqu'un murmure réellement entre les branches des arbres et vient jusque dans vos oreilles. Ce murmure ressemble à un chant et est tellement envoutant. Durant toute la journée, vous travaillez le baume au cœur, heureux et docile. La vie est si belle là haut que lorsque l'on redescend par ici on a l'impression d'être revenu dans un autre monde plus fade, plus triste, plus terne. C'est ce jour là que je l'ai vu ou plutôt que je pense l'avoir vu. Ce n'était qu'une forme mais je sais que c'était elle. De longs cheveux gris volant à moitié au vent, dissimulés par un voile noir. Je ne l'ai vu que de dos et elle était courbée, comme si elle portait le monde sur ses épaules. Mais, dans sa démarche, il y avait quelque chose de majestueux, de magique presque. Elle était tellement irréelle. Cette vision n'a duré que quelques secondes. J'entendais à peine le bruissement de ses pas sur le sentier de gravier, le devinant plus qu'autre chose. Lorsqu'elle a passé le coin ouest du sentier, je me suis tourné vers mes collègues jardiniers et tous avaient la même expression de contentement peinte sur le visage. Je ne l'ai plus revue depuis et cela va faire presqu'un an que les murmures se sont tus dans les buissons mais, croyez moi ou non, cette apparition avait quelque chose de mystérieux et de magique, un quelque chose d'ailleurs. »

      Des murmures éclatèrent dans la salle et tous se regardèrent. Un quelque chose d'ailleurs ? D'europe de l'est ? Aucun ne pensaient réellement que la vieille femme du manoir pouvait venir d'un autre monde en parallèle au leur. Et c'est cela qui lui avait sauvé la vie.




    Dans sa bibliothèque, elle entendait encore les murmures des habitants du bar et l'émotion qui avait percé la voix de Sam qui lui avait saisit le cœur. Elle se leva péniblement, l'accoudoir de son fauteuil soutenant son vieux corps désormais raide mais qui n'avait jamais perdu de sa grâce. Comme l'avait décrite Sam, elle se mouva de sa démarche si légère et euphorisante, glissant vers le petit salon. Elle sortit d'un tiroir d'une commode un album à la couverture noire et aux lettres dorées scintillantes. Il était inscrit dessus, en fines lettres: « Histoire d'une vie ». Avec plaisir, la vieille femme fit glisser ses doigts ridés sur la couverture avant de l'ouvrir à la première page, redécouvrant sans lassitude les photos qui contaient toute sa vie ou presque.


Dernière édition par Taylor W. Kane le Ven 31 Juil - 14:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mer 29 Juil - 20:53

* « Accross the universe ... »

CHAPTER ONE



    Charline Ithen était une femme belle et passionnante: à écouter, à regarder. Elle était ce que beaucoup appellent une belle femme. Blonde à souhait, de grands yeux verts, une bouche couleur vermeille et un sourire mutin. Son rire cristallin raisonnait souvent dans le manoir de son enfance tandis que ses parents la regardaient d'un oeil admiratif. Elle était belle et elle le savait.


    Son enfance fut la plus heureuse qui soit: elle vivait dans un somptueux manoir aux baies vitrées donnant sur le bas de la colline et un village tout aussi beau. Elle se baladait souvent dans le village, main dans la main avec ses parents ou un de ceux qu'on appelle « copain » avec humour, à cet âge tout du moins. Elle avait fait de nombreux jaloux dans le village et aux alentours, des parents qui jalousaient cette si jolie petite fille à l'intelligence remarquable et qui n'allait même pas à l'école. Personne ne soupçonnait le secret caché derrière cette famille riche d'Ecosse. Personne ne se doutait que la famille de la petite fille était en fait une famille de sorcier très puissante dans le monde magique et en exil depuis quelques temps dans cette partie du pays afin d'échapper à certains pouvoirs maléfiques réveillés dans le sud de l'Angleterre.


    Mais, lorsque la demoiselle eut l'âge de onze ans, elle disparut purement et simplement du village. Les rumeurs allaient bon train mais celle qui fut utilisée par la famille était que la petite fille était partie dans un pensionnat pour élèves surdoués. La première année, les villageois la revirent à chaque vacances et plus le temps passait plus elle devenait belle et brillante. Puis, les années s'écoulèrent et on ne la vit plus que durant les grandes vacances. Toujours aussi belle, toujours aussi populaire et toujours accompagnée d'un garçon différent le soir. L'année de ses dix sept ans, elle disparut purement et simplement du village, une rumeur courant qu'elle s'était disputée avec ses parents et s'était enfuie. Les parents laissèrent cette rumeur courir, de peur que la vérité n'éclate. A vrai dire, cette famille de sorcier avait envoyé sa fille dans la plus grande école de sorcellerie du monde: Poudlard.


    La bas, la jeune femme avait développé ses talents magiques et avait aussi grandement changé. Elle y rencontra, en septième année, un jeune homme du nom de Tim Kane. Il était capitaine de l'équipe de Serpentard. Un beau jeune homme aux cheveux noirs et aux yeux gris. Il était réputé pour ne pouvoir être conquis par aucune jeune femme et Charline le constata par elle même. Une relation d'un mois entre eux deux qui se termina un peu trop rapidement au goût de la jeune femme. Elle partit au ministère de la magie, Tim rejoignit le groupe de mangemorts de Voldemort comme le voulait sa tradition familiale. A cette époque, le mage noir n'avait pas encore refait surface et Harry Potter rentrait tout juste à l'école de Poudlard. Mais déjà, des rumeurs prétendaient sur le retour de l'homme dont on ne doit pas prononcer le nom mais que je prononce quand même. Lorsqu'il reparut à la surface, sept années après leur départ de Poudlard, Tim rejoignit immédiatement ses rangs. Il n'était pas le plus grand ni le plus actif des mangemorts mais Voldy se servait de son côté séducteur pour amadouer certains sorciers ou pour pouvoir les traquer plus facilement.


    Ce fut ce qui se passa avec Charline. Elle occupait un poste important dans le ministère de la magie et le Seigneur des Ténèbres voulait avoir un haut dirigeant infiltré dans le ministère. Tim fut chargé de séduire la jeune femme pour aider la prise de pouvoir de son maître. Lorsqu'il la vit, il la reconnut immédiatement. Toujours aussi belle, toujours aussi séduisante. Mais elle avait acquis un quelque chose qui le séduit lui immédiatement. Ainsi, le séducteur devint une sorte de proie. Ils se marièrent deux ans plus tard, Tim ne sachant pas que Charline travaillait en parallèle avec l'Ordre du Phénix. Elle ne savait pas non plus que son mari était un Mangemort et tous deux vivaient ainsi. Leur peu d'influence au sein des deux organisations empêcha leur mort car deux clans ennemis ne peuvent pas supporter l'amour entre leurs membres.


    Quelques années plus tard, Charline découvrit tout de la véritable identité de son époux, lui dévoilant au passage sa propre vie privée. Comment n'avait-elle pas vu la marque ? Il lui avait certifié que c'était une erreur de jeunesse mais elle le voyait dans ses yeux anthracites, il n'y avait pas d'erreur dans tout cela. Le couple se sépara durant trois années. A la fin de la troisième année, un groupe de membres de l'orde fut capturé par les mangemorts. Parmi les captifs, on trouva la belle Charline Kane, ses yeux verts lançant de furieux éclairs tandis que ses longs cheveux couleur d'orge étaient sales et emmêlés. Tim et la jeune femme se confrontèrent durant de longs mois, ravivant la flamme de leur passion sans réellement s'en rendre compte. Elle resta captive durant de nombreuses années au manoir de Tim mais ces années ne représentaient pas tant de prison que certains auraient pu le penser.


    Avec Kane, elle eut deux filles, des sœurs jumelles. Toutes deux blondes comme les blés mais ayant hérité de la finesse des trait de leur mère et des yeux magnifiques de leur père. Tout les rassemblait mais tout les séparait, L'une était calme, douce et gentille, l'autre séductrice, orgueilleuse et mystérieuse. Elles étaient trop jeunes pour distinguer un quelconque clan mais chacune à leur manière suivait un chemin tout tracé. Lorsqu'elles eurent quatre ans, leurs parents furent assassinés par Voldemort en personne, agacé par cette histoire d'amour qui n'en finissait pas. Elles furent séparées, l'une élevée par un ancien mangemort, l'autre par une vieille femme toute en douceur et en délicatesse. Ainsi, les jumelles qui étaient quasiment inséparables malgré leurs différences furent séparées et leurs chemins se divisèrent pour se rencontrer que bien des années plus tard.


Dernière édition par Taylor W. Kane le Ven 31 Juil - 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mer 29 Juil - 21:21

* « Don't stay in the past ... »

CHAPTER TWO



    Nous sommes à la deuxième année de Taylor, dans l'école de Poudlard,

    « Mademoiselle Kane, j'aimerais un peu plus d'attention de votre part. Votre mère, au moins, écoutait en classe même si ses résultats n'étaient pas meilleurs que les vôtres. Toujours occupée à fricotter avec des garçons, toujours en train de rabattre les oreilles de ses camarades avec ses histoires d'amours, toujours en train de ... »

    Taylor se déconnecta aussi rapidement quelle avait levé la tête au son de son nom prononcé par la professeur de métamorphose. Visiblement celle la l'aimait pas beaucoup. Mais elle s'en fichait. Elle était habituée aux remarques sur ses parents par ses camarades et ses professeurs. Ou sinon, ils aimaient bien se servir de sa soeur comme exemple. Comme si cette cruche d'Hayley pouvait lui apprendre quelque chose. Elle rabattit ses cheveux blonds derrière ses épaules et tenta en vain de se concentrer sur sa pelote de laine pour la changer en pull. Sans grand succès, la chose verte restait inerte. La prof lui jeta un regard désespéré en voyant le peu d'efforts que déployait la belle blonde pour faire bouger ce machin. Lorsqu'enfin la sonnerie retenti, elle n'avait toujours pas changer sa pelote en quoique ce soit et fut la première à se lever. Elle nota à peine les devoirs, les griffonnant sur un bout de papier et sortit de la classe, seule comme toujours.


    Dans le lycée on la connaissait comme une jeune fille jolie mais toujours seule et ne cherchant absolument pas la compagnie des autres, la rejetant même. Sa soeur, quand à elle, était bien plu éblouissante qu'elle, se mettant sans cesse en valeur, séduisant les garçons de l'école avec une rapidité parfois surprenante et se prenant sans arrêt pour la star de Poudlard. L'autre jumelle Kane était plus renfermée et on ne lui connaissait qu'un petit copain depuis son arrivée à Poudlard, en première année. Il s'était simplement servi d'elle pour se montrer devant sa soeur et l'avait tellement blessée que la demoiselle s'était un peu plus renfermée, refusant toute discussion avec quelqu'un. Le plus souvent, lorsqu'on réussissait à lui faire ouvrir la bouche, on obtenait simplement quelques mots secs et froids et un regard à vous glacer le sang tandis que sa main venait enserrer sa baguette. Souvent, cela suffisait à faire fuir les quelques personnes qui s'intéressaient à elle. Mais, peu de gens osaient venir se moquer d'elle ouvertement car tous se rappelaient du sortilège qu'elle avait lancé à un élève s'étant un peu trop moqué d'elle. Il s'était retrouvé en plein milieu de la cour de récréation, bloqué par un maléfice de saucisson que la demoiselle n'avait pas daigné annuler. Elle avait écopé de trois soirs de suite de retenue à nettoyer les tables, puis les vitres (nombreuses à Poudlard) et enfin, dans la forêt interdite.


    Après cette cuisante expérience, elle se renferma un peu plus sur elle même, refusant une quelconque aide de la part de personne. Dans les couloirs, elle marchait avec arrogance et fierté, ne se souciant pas des regards qu'on lui lançait, chassant toute personne qui s'approchait un peu trop près d'elle. Pourtant, elle en intéressait beaucoup dans l'école mais on l'avait trop souvent rabattue et trop souvent déçue pour qu'elle souhaite se faire des amis. Tout ce qu'elle voulait c'était que le calvaire de l'école s'arrête et qu'elle puisse partir, toute seule et faire sa vie ailleurs.



Dernière édition par Taylor W. Kane le Sam 1 Aoû - 4:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mer 29 Juil - 21:38

* « Look in the future .. »

CHAPTER THREE



    Nous sommes en cinquième année, à Poudlard ;

    « Hey mais regardez, qui vois je ? Est ce que ce ne serait pas la jolie Taylor qui s'est enfin décidée à venir s'entraîner dans l'équipe de quidditch ? »

    La voix grave et moqueuse du capitaine de l'équipe vint aux oreilles de Taylor Kane qui lui lança un regard ardent. Il eut un sourire moqueur et s'envola avec le reste de l'équipe, la belle blonde suivant derrière. Elle était rapide et habile avec un balai, au poste d'attrapeuse de son équipe. Ses cheveux étaient noués en queue de cheval et sa frange tombait raide devant ses yeux anthracites tandis qu'elle évoluait sans peine sur les vagues de l'air. L'entraînement dura environ deux heures durant lesquelles tous les joueurs se firent sermonner avec force par leur capitaine. Finalement, il décréta que leur entraînement s'était bien passé et la jeune femme put enfin descendre de son balai. Elle resta quelques temps dans les vestiaires puis, finalement, reprit le chemin de l'école.


    Deux élèves se hâtaient sur la pelouse verte pour prendre leur repas. Elle, ne se pressait absolument pas, prenant son temps, comme toujours me direz vous. Pénétrant dans la grande salle, elle se dirigea vers une des immenses tables qui s'alignaient dans la pièce et s'assit sur le banc, entre deux personnes qu'elle commençait à apprécier. Elle leur parla de ce fameux entraînement de Quidditch. Avec le temps, son caractère s'était quelque peu modifié. Toujours aussi arrogante et orgueilleuse mais elle s'était sociabilisée comme diraient certains. Elle avait commencé à laisser les autres l'approcher, restant méfiante mais adoptant un caractère un peu plus civilisé. Tee était un peu moins solitaire et, malgré ses réticences à faire confiance à quelqu'un, elle se laissait plus facilement aborder.


    Ses yeux gris balayèrent le reste de la grande salle, s'arrêtant quelques secondes sur James Potter avant de glisser vers Scorpius Malefoy et de revenir sur ses amis à côté d'elle. Elle apercevait dans la salle la chevelure blonde de sa pouf de sœur à la table des Gryffondors. Cette idiote s'était déjà fait la moitié des mecs de l'école mais cherchait encore à séduire d'autres hommes, allant même jusqu'à chercher dans l'équipe professorale de Poudlard. Cette attitude, Taylor la connaissait mais ne pouvait pas l'encadrer. De toute manière, elle et sa soeur ne s'étaient jamais encadrées. La belle blonde coinça une de ses mèches de cheveux pendouillante derrière son oreille tandis qu'elle dînait en paix. Bientôt, les vacances de la Toussaint. C'était la première fois qu'elle décidait de les passer dans l'école. Comment allaient-elles se passer ? Elle n'avait pas choisi de rester par elle même au lycée, son tuteur étant décédé au cours du mois de septembre. La belle blonde se demandait ce qui allait se passer durant ces vacances et ce reste d'année.


Dernière édition par Taylor W. Kane le Ven 31 Juil - 14:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mer 29 Juil - 21:55

* « Waste your time .. »

CHAPTER FOUR



    Nous sommes sur les quais de la gare 9 ¾ à King's Cross ;

    *Et nous y revoilà pour une nouvelle année.*

    Les yeux anthracites de Taylor Kane coururent quelques minutes sur la locomotive fumante qui allait l’emmener à Poudlard, l’école de sorcier. Rejetant ses longs cheveux en arrière, elle se rappelait de la première fois quelle avait vu cet engin d’un autre âge.


    ***


      Elle était accompagnée de son mentor qui observait tout autant quelle la machine tandis que la petite blonde fermait les yeux d’un air contrit. Elle savait déjà qu’elle n’apprécierait pas le voyage. Son mentor l’observa quelques minutes de ses yeux glacés et rejeta ses longs cheveux noirs en arrière. Il lui dit glacialement :

      « Arranges toi pour rentrer à Serpentard. »

      La petite fille hocha la tête, baissant légèrement les yeux sous la violence du ton de l’homme. Il avait toujours été comme ça, elle était habituée. Mais c’était toujours effrayant pour un gamin de onze ans de se faire parler de cette manière. Elle releva la tête lentement et vit que l’attention de son tuteur s’était portée ailleurs que sur elle-même aussi s’autorisa-t-elle un rapide coup d’œil autour d’elle, observant les gamins présents. Certains faisaient des câlins à leurs parents, d’autres pleuraient. Elle, elle n’avait personne. Tee sentit le regard de son mentor sur elle et ne put s’empêcher de se mordre la lèvre tandis qu’elle levait timidement les yeux. Elle crut percevoir au fond de ses prunelles une lueur de tendresse qui s’échappa bien vite des yeux froids. Il la poussa vers le train et lui dit/

      « Dépêches toi de trouver une place au lieu de rester debout comme une idiote. »

      Quelques parents, voyant le ton qu’employait l’homme sur celle qu’ils pensaient être sa fille, levèrent la tête outrés mais l’attitude du mangemort suffit à les effrayer. L’autre renifla légèrement l’air et inspecta du regard les parents. Un traqueur comme beaucoup s’en doutaient. Un de ces serviteurs de Voldemort qui effrayait tous les moldus sorciers. Finalement, il posa ses yeux sur une famille un peu trop calme juste près de la barrière. Lorsqu’ils sentirent le regard de l’homme posé sur eux, ils levèrent la tête et poussèrent leur fils dans le wagon devant avant de lui faire de petits signes de la main pour s’enfuir par la barrière. Il ne chercha pas à les suivre et Taylor vit ce sourire drastique qu’il arborait sur le visage. Il avait enregistré tout de ces personnes et elles ne pourraient pas lui réchapper bien longtemps. C’est à ce moment qu’il tourna les yeux vers elle. Elle comprit qu’elle ne s’était que trop attardée sur les quais et sauta dans le wagon sans un regard pour l’autre. Lorsqu’elle trouva un compartiment seul, elle regarda par la fenêtre mais il avait déjà disparu.

      *Seule ..*

      Tee sentit le train s’ébranler quelques minutes plus tard. Elle était confortablement installée près de la fenêtre, observant le paysage qui défilait sous ses yeux rapidement. Elle comprit qu’elle quittait son ancienne vie pour en commencer une nouvelle qui serait surement aussi pénible que la première.

      Le train parcourait des miles à une vitesse impressionnante pour la jolie blonde qui était passionnée par le voyage. Elle regardait l’extérieur avec fascination, observant le paysage qui changeait aussi rapidement que le vent pousse les nuages au bout du ciel. Soudain, la porte du compartiment s’ouvrit et la jeune fille tourna rapidement la tête, cherchant des yeux qui rentraient dans la pièce. Un jeune garçon avec une apparence sympathique s’assit devant elle et chercha à parler un peu en sa compagnie mais cette dernière étant très désagréable, il partit vite, laissant la petite fille seule pour son propre bonheur. Ca faisait du bien de ne communiquer qu’avec soi même. La demoiselle repartit dans son observation des paysages, seule. Elle entendit une seconde fois la porte du compartiment glisser mais ne daigna pas tourner la tête. Elle n’avait pas l’envie de montrer un quelconque intérêt au visiteur qui s’aventurait dans le coin. Elle entendit une voix et tourna légèrement la tête avec un soupir. Le même jeune garçon était encore là et la fixait de ses grands yeux. Elle soupira et retourna à sa contemplation du paysage. Elle ne faisait même plus attention à l’autre, perdue dans ses pensées.

      Vers la fin du voyage, quelqu’un rentra dans le compartiment et elle comprit que le train était presque arrivé et qu’il fallait se changer. Elle enfila machinalement sa robe et, lorsqu’elle eut fini de s’empêtrer dans le tissu, elle sentit le train ralentir. Avec un soupir, la jeune femme lissa sa robe, rejeta ses cheveux en arrière et prit sa lourde valise. Elle la traîna pour sortir jusqu’à ce qu’elle remarque que personne n’avait prit sa valise. Elle refit donc le chemin à reculons et remit sa valise dans son compartiment avant de sauter sur le quai de la gare de Pré au lard, sentant une légère brise sur son visage. Elle entendit la voix d’un homme appeler les premières années et suivit un groupe de filles qui semblaient avoir son âge. Elles étaient très exubérantes dans leur genre pensa Tee qui les suivit tout de même.

      Taylor s’arrêta devant celui qu’on lui avait souvent décrit comme étant le garde chasse de Poudlard. Il les emmena vers une sorte de lac et avec appréhension, la demoiselle vit des barques sur la surface miroitante. Elle comprit rapidement qu’ils allaient devoir traverser l’étendue sombre d’eau en barque ce qui ne l’enchantait pas. On l’avait endurcie à force d’eau froide et autres tours dans l’eau glacée de préférence et la demoiselle avait depuis une certaine frayeur de toute masse d’eau un peu trop profonde ou large comme ce cher lac. Elle se cramponnait aux rebords de la barque tandis que ses camarades riaient en silence de ce comportement si étrange pour une petite fille de onze ans. La demoiselle pourtant n’écoutait pas les mots et rires des autres, elle était tellement concentrée sur la rive à l’autre bord, voulant à tout prix y arriver le plus tôt possible. Enfin, avec une vague de soulagement, elle sentit le rebord de la barque se poser doucement contre les quais et tous les élèves descendirent. Tee mit quelques minutes à réaliser qu’ils étaient arrivés et elle du se concentrer pour que ses doigts lâchent le bois.

      « Non mais regardez là ! Elle est morte de trouille. Encore une mauviette ! »

      Des rires. Des rires gras, moqueurs. Des rires provenant tout droit de la bouche de ces enfants tellement cruels et tellement peu respectueux. Savaient-ils quelque chose de sa vie ? Comprenaient-ils ? Non, Tee l’avait toujours su au fond d’elle-même, les autres n’étaient là que pour la faire souffrir. Elle se souvenait des paroles d’Azelar, son mentor : « Si tu fais confiance ne serait-ce qu’une seule fois à une personne, elle te trahira forcément. Car tu n’as pas d’amis et tu ne pourras jamais en avoir. » Tee jeta un vague coup d’œil au quai sombre et remarqua que la file d’élèves s’éloignaient déjà. Elle la suivit en trottinant, restant tout de même à une distance respectable des autres de peur de se recevoir un mauvais sort ou quoique ce soit dans ce genre. Elle écouta vaguement ce que disait l’adjoint au directeur de Poudlard et, finalement, suivit la petite troupe d’élèves qui s’avançait vers deux grandes portes de chênes immenses.

      Celles-ci s’ouvrirent juste avant qu’ils ne pénétrèrent dans la salle, dévoilant des chandeliers qui volaient seuls dans les airs et un ciel aussi sombre que le ciel extérieur. Taylor entendit une fille murmurer quelque chose au sujet du plafond de cette salle mais son regard fut surtout attiré par les élèves. Il y en avait des jeunes et des moins jeunes. Quatre tables remplies d’élèves et une table tout au bout avec les professeurs. La jeune fille jeta de rapides coups d’œil à droite à gauche et reconnu rapidement la table des Serpentards. Tous ses membres étaient effrayants à ses yeux. Ceux qui avaient l’air le plus jovial étaient certainement les Gryffondors quoique les Serdaigle semblaient eux aussi amicaux. Les Pouffsouffles avaient également de grands sourires et semblaient tous « amis ». La seule table qui était pour elle triste à mourir était celle des verts et argents, la maison dans laquelle Azelar voulait qu’elle soit répartie. Elle eut un vague sourire et réalisa soudain qu’elle s’était arrêtée au beau milieu de la grande salle tandis que ses camarades avaient continué d’avancer. Avec un hoquet de surprise, elle rattrapa au pas de course ces derniers, tentant de cacher une colère intérieure contre elle-même et sa rêvasserie. Elle trébucha légèrement au milieu de la troupe ce qui lui valut des regards hostiles de la part de ses camarades. Rangeant sa tête dans ses épaules, elle aperçu devant elle une chevelure aussi blonde que la sienne mais n’y prêta guère attention, ne réalisant pas encore que sa jumelle se trouvait à quelques pas d’elle.

      *Qu’est ce qu’il faut attendre ? Pourquoi est-ce que je suis obligée de rester debout avec eux ? Olala, qu’est ce que j’aimerais retourner à la maison.*

      Soudain, l’adjoint vint devant la table des professeurs et y déposa un vieux chapeau de sorcier rapiécé sur un tabouret à trois pieds aussi vieux que le chapeau. Ce dernier se présenta et se mit à chanter. Tee écouta la chanson qui venait raisonner dans ses oreilles avec un beau sourire. Elle parlait de Poudlard, de sa fondation et des caractéristiques des quatre maisons. Tous les élèves écoutaient le son mélodieux. Elle entendait de faibles murmures depuis les tables tandis que le groupe d’élèves de première année se taisait en silence. La petite fille entendit le chapeau se terre et, finalement, l’adjoint sortit un parchemin et appela les élèves. Tee constata qu’il se chargeait de la répartition, criant le nom d’une maison. La table de la maison concernée applaudissait avec ferveur les nouveaux arrivants.

      Soudain, elle entendit son nom et prénom raisonner dans la salle. Elle remua faiblement les yeux puis les doigts et, finalement, s’avança doucement vers le tabouret. Le chapeau ne bougeait pas. Elle monta une marche et trébucha, manquant de tomber à plat ventre sur le sol. Mais, heureusement pour elle, elle se rattrapa de justesse et s’assit sur le tabouret, le chapeau lui tombant sur les yeux. Une voix vint murmurer au creux de son oreille, une voix qui en savait long sur sa vie visiblement. Elle connaissait son caractère mieux qu’elle-même et semblait capable de connaître toutes ses réactions avant qu’elles ne surviennent. Soudain, la voix cria quelque chose dans la grande salle et des applaudissements retentirent à une des tables. Taylor ne comprit pas tout de suite et se leva, tremblante, se dirigeant vers la table en question. Cette rencontre avec le choixpeau l’avait bouleversée.


    ***



    Taylor entendait encore les applaudissements raisonner dans sa tête ; la voix murmurant à son oreille des mots qu’elle ne souhaitait jamais réentendre. Elle savait tout d’elle. Elle avait vu son passé, elle avait vu sa vie d’avant avec Azelar. Elle lui avait murmuré des secrets que la blondinette n’avait jamais osé dire à personne. Mais, aujourd’hui, elle n’était plus une petite fille effrayée. Elle avait muri, elle avait grandit et n’avait plus peur des autres. Et même si elle ne parlait quasiment jamais et quelle restait discrète, la belle blonde avait plus d’un tour dans son sac pour se faire remarquer. Cette nouvelle année commençait à peine et la jeune femme savait déjà qu’elle serait bien différente de toutes celles qui l’avait précédée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Dim 2 Aoû - 3:18

* « I never needed your corrections .. »

CHAPTER FIVE



    Dans la maison familiale ;

    Enfin, je dis maison familiale mais qui oserait réellement appeler cette « cohabitation » une famille. Tee entendit les cloches du petit déjeuner sonner et se leva péniblement. Encore une folle journée l'attendait. La petite fille sortit de son lit et s'étira soigneusement, entendant toujours la cloche sonner furieusement en bas. Elle entendit une voix l'appeler mais elle savait que son tuteur ne serait là que plus tard et, quitte à manger seule, autant le faire calmement sans se stresser. La demoiselle se prépara dans sa salle de bain, enfilant une des robes en soie verte pâle que lui avait offert Azarel. Elle brossa ses cheveux, les démêlant avec soin et se fit deux longues tresses de part et d'autre de son visage angélique. Deux nœuds blancs vinrent clôturer les deux tresses. Elle s'observa quelques secondes dans la visage, ses yeux gris ressortaient énormément de son visage, lui donnant un air un peu plus angélique encore. La jeune fille se lava soigneusement les mais au robinet de la salle de bain et, finalement, descendit. Le service était déjà posé, la table mise. Comme toujours elle mangeait à un bout de la table, l'autre étant vide. Il y avait une distance d'environ dix mètres en les deux bords. La petite fille s'installa à sa place réservée et commença à manger quand, soudain, une voix, froide surgit de l'autre côté.

    « On ne dit plus bonjour maintenant Taylor ? »

    Cette vois glacée vint s'insinuer dans la colonne vertébrale de la petite fille et remonta jusqu'à la base de sa nuque, déclenchant un frisson de peur. Elle reconnaissait bien sur la personne qui venait de parler et n'osa qu'à peine lever les yeux. Finalement, elle inspira profondément, reprit ses esprits et murmura.

    « Bonjour monsieur. »

    Il y eut un léger rire froid à l'autre bout de la table. Quelle appelle Azarel monsieur avait toujours fait rire ce dernier mais il ne lui avait jamais demandé de l'appeler différemment. La petite fille n'avait jamais vraiment osé le défier et, encore une fois, elle se retrouvait assez faible vis à vis de lui et de ses dons. Il avait le don d'effrayer de nombreuses personnes, sa voix, son accent et ses yeux glacés vous perçant parfois jusqu'au cœur. Souvent, Tee avait l'impression qu'il lisait en elle. Mais, malgré la peur qu'il déclenchait chez elle, dans son cœur de petite fille, elle l'aimait tendrement, cet homme qui l'avait recueillie et lui avait offert une vie autre que la rue, la vie qui lui était au départ destinée. Enfin, ça, c'est l'histoire qu'elle connaissait jusqu'à ses onze ans, un peu avant son entrée à Poudlard. Ce jour là, elle avait découvert que, et d'une son tuteur était un mangemort et de deux qu'il avait participé au meurtre de ses parents lorsqu'elle n'avait que quatre ans, la privant de la sorte de tout lien avec sa seule famille. A cet âge, elle avait également découvert qu'elle avait une soeur jumelle, recueillie par une autre famille inconnue du mangemort. La petite blonde avait alors sombré dans une dépression assez violente, refusant de s'alimenter. Son mangemort de tuteur avait tenté de lui faire avaler quelque chose sans grand succès, Taylor avait décidé de se laisser mourir à petit feu. Et lorsqu'elle décidait quelque chose, la belle plante le faisait toujours jusqu'au bout. C'est la rencontre avec sa grand mère qui la fit changer d'avis et la blondinette retourna dans sa vie d'avant, avec la morosité en plus et le renfermement aussi.

    Mais, ce jour là, Azarel lui avait réservé une certaine forme de surprise, quoique Tee se demandait si c'était vraiment une surprise. Ils mangèrent en silence, sans se regarder une seule fois quoique parfois la blonde sentait le regard froid du mangemort sur elle. A la fin du repas, elle allait partir lorsqu'Azarel lui demanda de le suivre dans le petit salon du manoir. Ici, il s'installa dans un fauteuil, ne lui demandant pas de s'asseoir. Elle resta debout devant lui, sans bouger, attendant ce qu'il avait de si important à lui dire. Il l'observa de ses yeux froids durant de longues minutes tandis que Tee gardait le regard à moitié rivé au sol. Azarel murmura.

    « J'ai une surprise pour toi ma chérie. »

    Ma chérie ? Pourquoi l'appelait-il ma chérie ? Il n'avait jamais manifesté une marque d'affection ou de tendresse à son égard et Taylor n'avait jamais voulu ce genre de marque d'ailleurs. Pour elle, il n'était rien d'autre qu'un tuteur despotique et la jolie petite blonde ne supportait pas ce genre de mots. Elle ne put s'empêcher d'hausser un sourcil quand il lui demanda de venir s'asseoir sur ses genoux. Elle savait pourtant qu'elle n'avait pas le choix de refuser ou d'accepter cette demande et s'assit sur les genoux de celui qui tentait d'adopter vis à vis d'elle un comportement paternel et protecteur. Taylor ne put s'empêcher de ressentir quelques frissons d'épouvante en s'asseyant sur les genoux d'Azarel. Pourtant il ne fit rien et fit tourner délicatement dans sa main une lettre qu'il tenait. Il la lui tendit et la petite fille la saisit craintivement. La lettre stipulait qu'elle était acceptée à Poudlard, l'Académie magique et qu'elle y recevrait un enseignement magique d'ici deux mois, lors de la rentrée, le premier septembre. Elle retourna l'enveloppe, cherchant la suite de la lettre et en trouva de nombreuses autres. Le mangemort sourit en la voyant prendre la liste de matériel.

    « Je t'ai déjà acheté tout ton matériel et un chat ainsi qu'un hibou. Nous irons chercher ta baguette dans une heure. Tâche d'être à l'heure cette fois. »

    Il n'y avait plus de nuance de tendresse dans la dernière phrase du mangemort. Il était sec et froid comme toujours en général lorsqu'il s'adressait à sa fille « adoptive ». Elle se leva nerveusement et courut à moitié dans le couloir, cherchant à échapper aux menaces qui étaient à peine déguisées dans la voix glaciale. Son coeur battait à cent à l'heure, ne laissant aucun répit à la petite fille qui, pourtant, réussit à retrouver le chemin de sa chambre. Elle réajusta sa robe, ses tresses et, finalement retrouva Azarel à la bonne heure dans le hall d'entrée. Il la prit par l'épaule et la mena jusqu'en dehors de la maison. Là, il pressa un peu plus sa poigne sur la petite fille et tous deux transplanèrent. Taylor avait beau être habituée à ce genre de transport, elle se sentait passer dans un tuyau un peu trop petit pour elle. Levant la tête, ses yeux croisèrent ceux d'Azarel posés sur elle. Immédiatement, Tee baissa la tête. Enfin, le tube s'agrandit et tous deux arrivèrent sur un sol pavé.

    Taylor se libéra de l'étreinte du bras de son mentor et s'enfuit à quelques pas du mangemort. Elle et lui partirent au travers de la rue marchande de Londres réservée aux sorciers, cherchant principalement la boutique d'Ollivander qui y était retourné après avoir été capturé par le Lord. Ce dernier l'avait placé sous haute surveillance mais lui avait laissé la vie sauve. Taylor pénétra à la suite d'Azarel dans la boutique tandis qu'Ollivander finissait de servir un client. Elle observa toute la boutique poussiéreuse et petite, couverte de boîtes surement pleines de baguettes toutes aussi diverses les unes que les autres. L'homme posa ses yeux bleus sur elle et lui fit signe d'approcher, une fois son client précédent sortit. Elle s'avança timidement. Il eut un sourire.

    « Seigneur Azarel et surement la petite Taylor Kane, l'adoptive n'est ce pas ? Oui, vous venez pour la baguette, je sais. Je vais faire quelques mesures mon enfant et on commencera les essais. »

    Un mètre qui semblait très actif vint sur la jeune femme et prit de nombreuses mesures: de son crâne, de son poignet, de son bras, de son genou, de son coude, … Finalement, Ollivander dit Stop et le mètre s'enroula de lui même et retourna sur le comptoir de la boutique. Le vieil homme s'approcha de la petite blonde et eut une sourire. Entre ses longs doigts se trouvait une boîte qu'il ouvrit. Dedans, une splendide baguette.

    « 32 centimètres, bois de cèdre avec un cheveux de vélane à l'intérieur. Très souple. »

    La petite fille en prit le manche et fit un geste avec. Aussitôt, la baguette sauta de ses mains. Taylor voulut la ramasser mais Ollivander l'arrêta d'un geste et alla prendre d'autres boîtes. Bientôt, une pile de boîte s'amoncela sur le comptoir sans que Taylor n'en trouve aucune qui ne voulait d'elle. Une trentaine de boîtes s'amoncelaient et la petite blonde commençait à fatiguer légèrement. Elle essaya encore une baguette qui alla faire exploser un morceau de mur. Azarel eut un ricanement dans un coin et Tee se sentit légèrement ridicule. Ollivander murmura que ce n'était rien et sortit une nouvelle boîte.

    « Nous en trouverons une qui ira, j'en suis sur. Celle ci est en frêne. Il y a un crin de sombral dedans. Elle mesure 29,8 centimètres et est semi rigide. C'est une bonne baguette. »

    La petite fille la saisit, se préparant déjà à ne plus se souvenir des caractéristiques de la baguette. Elle fit un geste et s'apprêta à la poser sur le sol quand, soudain, elle se sentit s'envoler de quelques centimètres du sol, une douce chaleur se rependant dans son bras puis dans son corps en entier. Des étincelles jaillirent de la baguette tandis que ses cheveux voletaient dans tous les sens. Enfin, elle retomba en douceur sur le sol, se sentant incroyablement apaisée. Elle tourna un visage souriant vers Azarel qui ne ricanait plus et l'observait curieusement. La petite ne comprenait pas ce regard. Elle se tourna vers Ollivander qui la regardait aussi curieusement que son mentor. Finalement, il récupéra d'un geste vif la baguette et la rangea dans son étui. Avec un sourire il tendit la facture à Azarel qui ne pouvait régler immédiatement et observa de nouveau Taylor ou plutôt, la dévisagea. Son tuteur de mangemort sortit de la boutique pour se rendre à la banque et retirer quelques gallions tandis qu'Ollivander proposait à la blonde de s'asseoir sur une chaise en face de lui ou presque. Il prit la parole, l'observant de ses yeux bleus fascinants.

    « Cette baguette est très particulière. Savez vous pourquoi ? »

    Taylor fit non de la tête, n'osant ouvrir la bouche.

    « La réaction qu'elle a eut lorsque vous l'avez prise est particulière en effet. Il est rare que des baguettes témoignent avec autant de ferveur leur entente avec un sorcier. Comme je vous l'ai dit, c'est une bonne baguette; une baguette puissante et juste. Elle reste par contre difficilement contrôlable et vous aurez beaucoup de difficultés, au début en tout cas, pour l'apprivoiser. Ce type de baguette correspond, en général, aux sorciers justes et bons. Or, vous n'avez pas vraiment l'air d'avoir été élevée par un sorcier bon n'est ce pas ? »

    Il eut un sourire. Taylor était intriguée par cette conversation pourtant, elle ne répondit pas à Ollivander sur la bonté d'Azarel. Non, peut-être n'avait-elle pas été élevée par un sorcier bon mais elle ne pouvait le dénigrer. Elle préféra donc ouvrir grand ses oreilles tandis qu'Ollivander poursuivait.

    « Vous avez beau ne pas être bavarde, cette baguette vous emmènera loin. Et vous ne pourrez la corrompre facilement. Cette baguette vous destine à de grandes choses, de grandes choses tout en bonté. Vous n'avez pas l'âme d'un de ces partisans. Cette baguette en est la preuve. »

    A ce moment, la porte du magasin s'ouvrit sur Azarel qui tenait dans sa main une bourse assez remplie. Ses yeux se posèrent sur la situation qui se déroulait et il ne put retenir un haussement de sourcil. Taylor n'osa croiser son regard, elle savait qu'il saurait lire tout son étonnement en elle. Ollivander sourit et récupéra les pièces pour régler l'achat de la baguette tandis qu'Azarel lui serrait la main avant de sortir. Tee jeta un regard intrigué à Ollivander qui lui sourit tandis que son mentor, l'appela. Elle eut un hoquet de surprise et se détacha des yeux passionnants de gravité et de connaissances du vendeur et suivait son mangemort de tuteur en trottinant. Elle sortit dans l'air frais de la rue tandis qu'Azarel marchait rapidement. Soudain, il s'arrêta et se tourna vers elle, se mettant à sa hauteur et plongeant ses yeux dans celui de la petite fille. Il sembla lire en elle comme dans un livre ouvert.

    « Que t'as dit ce cher Ollivander ? »

    Tee ne put s'empêcher de détourner les yeux mais l'autre attrapa son menton entre deux doigts et lui tourna la tête devant lui, la forçant de cette manière à le regarder dans les yeux. Il semblait vouloir insister. Elle baissa légèrement les yeux et murmura.

    « Je ne sais pas vraiment, je n'ai pas tout compris. Il m'a parlé de ma baguette. »

    Azarel sembla se satisfaire de cette réponse ou alors il avait vu dans ses yeux la suite de la réponse qu'il cherchait. Pourtant, la petite blonde ne put s'empêcher de penser qu'il ne pouvait pas lire dans ses pensées à elle et c'était juste. Si ça se trouve elle était une occlumens ! Non, j'déconne :). Surement était-il un peu trop absorbé par les grands yeux gris de la petite fille pour vraiment pouvoir lire en elle. La petite demoiselle vit son mentor se relever et se diriger d'un pas pressé vers la fin de l'allée pour transplaner. Elle le suivit, devant marcher vite pour suivre l'allure rapide du mangemort. Il la prit par le bras, s'assura qu'elle avait toujours la boîte contenant sa baguette et, finalement, il claqua ses doigts, tous deux arrivant devant le manoir où ils résidaient en temps normal. Azarel la prit par la main et la mena jusque dans sa chambre. Elle vit que sa chambre avait bien changé depuis leur départ. A présent elle était remplie de grimoires et autres mais également d'un chaudron et d'un hibou dans une cage. Il lui donna sa baguette. Tee comprit alors qu'elle devrait s'entraîner jusqu'à la fin de l'été. Il ferma la porte et la petite fille se pencha sur ses grimoires, lisant et travaillant. Cela dura ainsi durant une bonne partie de l'été. Elle n'avait le droit de sortir que pour prendre ses repas et généralement Azarel n'était pas présent. La belle blonde finalement rentra à Poudlard mais la suite, vous la connaissez.


Dernière édition par Taylor W. Kane le Lun 3 Aoû - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Dim 2 Aoû - 19:29

    Voilà, j'ai rajouté un dernier chapitre. J'espère que ça suffira pour la validation. Sinon, je pense que je laisserais tomber Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druella I. Rosier

avatar

Féminin nombre de messages : 141
age : 26
copyright : GWN
pseudo : valou
date d'inscription : 13/07/2009

Pensine
année du personnage: Septième
animal: /
notes: /

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Lun 3 Aoû - 20:42



    Salut Taylor =D

    Alors je vois que tu as ajouté la dernière partie mais elle ne remplit pas vraiment le rôle que nous souhaitions, à savoir nous en faire apprendre davantage sur le personnage. Nous n'avons vraiment que quelques minimes informations.

    Quoiqu'il en soit, ça peut passer et je suis docn d'accord pour te valider, mais avant j'aimerais que tu enlèves que Taylor est une occulumens à onze ans et sans le savoir. C'est une pratique magique qui s'acquiert à force de beaucoup de travail et qui n'est pas accessible à n'importe quel sorcier. Même Potter ne réussit pas à l'apprendre. J'ai donc du mal à imaginer une demoiselle de onze ans posséder un pouvoir pareil sans l'avoir voulu.

    Dès que ce sera modifié, je te validerai.


_________________
[list][list]
[/list:u][list]princessbloomy @ LJ
Cauze I got no reason
to apologize, That's my
generation. I don't need
to say I'm sorry. It's not
so complicated. So listen
up, That's my generation.

The who - my generation
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Lun 3 Aoû - 20:45

    Modifié Et désolé si mon message t'as vexé, c'était pas le but Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Druella I. Rosier

avatar

Féminin nombre de messages : 141
age : 26
copyright : GWN
pseudo : valou
date d'inscription : 13/07/2009

Pensine
année du personnage: Septième
animal: /
notes: /

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mar 4 Aoû - 19:09



    Cool =D Je te valide donc à Serpentard

    Bon jeu ! Fais attention à ton orthographe, par moment, dans le jeu Wink


_________________
[list][list]
[/list:u][list]princessbloomy @ LJ
Cauze I got no reason
to apologize, That's my
generation. I don't need
to say I'm sorry. It's not
so complicated. So listen
up, That's my generation.

The who - my generation
[/list:u]
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor W. Kane

avatar

Féminin nombre de messages : 53
age : 26
copyright : Sunny
pseudo : Ispa
date d'inscription : 29/07/2009

Pensine
année du personnage: 6 ème
animal: Zéphyr une chouette hulotte gris cendré et son chaton roux Juno
notes:

MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   Mar 4 Aoû - 19:13

    Mercii I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taylor Wilhemina Kane { Ended   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taylor Wilhemina Kane { Ended
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Epilogue. ? (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hominum Revelio :: 

l'administration

 :: poudlard express :: sous le choixpeau
-
Sauter vers: