AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini

Aller en bas 
AuteurMessage
Némésis L. Rose

avatar

Féminin nombre de messages : 18
age : 23
copyright : emiche. (phoenix ♥♥♥)
pseudo : mot-dit-net / Baker street
date d'inscription : 18/07/2009

Pensine
année du personnage: 7eme
animal: Chouette harfang
notes:

MessageSujet: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Sam 18 Juil - 18:31

Némésis L. Rose
*« Je suis le mouvement, mais je vais à contre sens. »

âge & année d'étude ; 17 ans, septième année
date & lieu de naissance ;vingt-cinq février à Londres
origines & pureté ; Sang pur, fille de Parvati Patil, ancienne Gryffondor, et d'un ancien Poufsouffle.
orientation sexuelle ; on ne sait pas vraiment. Dans la logique, on dit hétérosexuelle, mais on la voit parfois regarder des filles tendrement, on ne sait pas si c'est par pure amitié ou par désir aussi, parfois.


Baker Street
*« A consommer avec Maude&Ration»

    âge ; 14 ans
    temps de connexion ; normalement tous les jours, mais pour le RP je dirais 4 sur sept seulement.
    comment as-tu connu le forum et comme le trouves-tu ? Connu sur cave inimicum et je le trouve vachement bien, bien que je trouve le design un peu bizarre (mais joli quand même )
    votre personnage est-il un personnage vacant ? Oui^^
    personnalité sur l'avatar ; Freida Pinto 18


Dernière édition par Némésis L. Rose le Dim 26 Juil - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis L. Rose

avatar

Féminin nombre de messages : 18
age : 23
copyright : emiche. (phoenix ♥♥♥)
pseudo : mot-dit-net / Baker street
date d'inscription : 18/07/2009

Pensine
année du personnage: 7eme
animal: Chouette harfang
notes:

MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Sam 18 Juil - 18:31

hominum revelio
*« Je pense, je dis, je fais, je ris, je pleure, je souffre ; Je vis. »

Introduction
    PARVATI - Non non, sérieusement, plus à gauche, là, Mon dieu, mon dieu, on va jamais avoir fini à temps, c'est pas possible !
    VESPER - Euh... maman ?
    PARVATI - Et puis les araignées, au plafond, bon sang ! Vesper, je sais que l'aspirateur et toi ça fait deux, mais quand tu le passe, tu le passes partout, ok ? Oh non... Némésis ! Pourquoi est-ce qu'il y a encore un de tes bouquins qui traine ? J'espère que ta chambre est rangée, au moins !
    VESPER - Maman !
    PARVATI - Et les cadres BON SANG ! On a pas de photos moldues à mettre dedans, peut-être ? Mais pas comme ça, Némésis ! Tu les remontes sans les brusquer, tu veux arracher le mur, peut-être ? Leur donner la nausée ? C'était ma classe de Poudlard, avec Harry Potter dessus, ok ? Alors tu y vas dou-ce-ment, doucement, compris ? PAS COMME ÇAA !
    VESPER - Maamaan ?
    PARVATI - LE CHAT ! pas tes poils sur le tapis, ok ?
    NÉMÉSIS - Pauvre minou ! Viens là, dépêche toi !
    PARVATI - Pauvre minou, pauvre minou, ça va hein, il est pas malheureux non plus ! Les hiboux ! Il ne faut pas qu'ils viennent ici, ah c'est pas vrai !
    VESPER - Némi ?
    NÉMÉSIS - Oui ?
    VESPER - Tu crois qu'on devrais dire à maman que son maquillage à coulé ?
    PARVATI - Et Les placards ! Fermez les.. Quoi ? Mon maquillage ? Oh mon Dieu !
    La femme courut vers sa salle de bain, en sueur. Némésis adressa un clin d'oeil complice à sa soeur, puis pris la baguette de sa mère, faisant voler des objet clandestins dans l'autre pièce, arrangeant tout. C'était assez difficile de croire que Parvati Patil, mariée ensuite a un beau Poufsouffle joueur de quidditch, était devenue cette femme d'affaires débordée et impulsive. Elle ne manquait pas de courage, c'était sûr, mais elle avait tendance à s'énerver un peu pour un rien, surtout auprès de ses filles, qu'elle chérissait pourtant. Si la famille avait eu un garçon, il aurait sûrement été le chouchou de son père et les deux filles transformées en poupée barbie par sa mère. Heureusement, le manque de mâle dans la famille a obligé MR Rose à s'occuper de ses filles et ainsi faire attention à ce que les deux jeunes filles ne deviennent pas superficielles.
    La sonnette retentit dans l'humble demeure qu'ils habitaient, au coeur de Londres. Némésis inspira tandis que sa mère poussa un gémissement. Etant plus calme et plus posée que sa soeur, elle se glissa devant et ouvrit la porte. Le patron de sa mère se tenait là, sans sourire, inspectant la maison comme s'il voulait trouver du négatif. La jeune fille se dit que sa mère aurait du mal à l'avoir, sa promotion, et elle comprenait désormais pourquoi elle s'était mise dans tout ses états. Elle sourit poliment à l'homme et s'effaça pour le laisser entrer.
    NÉMÉSIS - Bonjour et Bienvenue chez nous, monsieur.


Dernière édition par Némésis L. Rose le Dim 19 Juil - 16:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis L. Rose

avatar

Féminin nombre de messages : 18
age : 23
copyright : emiche. (phoenix ♥♥♥)
pseudo : mot-dit-net / Baker street
date d'inscription : 18/07/2009

Pensine
année du personnage: 7eme
animal: Chouette harfang
notes:

MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Sam 18 Juil - 18:32


    NÉMÉSIS - Quoi ? Qu'est-ce que vous voulez ? Approchez, bande d'ignorant, ce soir, vous allez apprendre des choses. Premièrement, une phrase qu'a dite Georg Lichtenberg - vous chercherez qui c'est plus tard chez vous - ; "Tout apprendre, non point pour l'afficher, mais pour s'en servir". Rappellez-vous de ça, mes chers, tous ce que vous verrez, ferez et entendrez ce soir pourra vous servir plus tard, si vous voulez vous en sortir d'une quelconque situation, vous pourrez vous servir de ce que vous avez appris. Mais si vous crânez, votre tactique sera découverte, et alors le flot de l'ignorance vous engloutira. Vous tomberez toujours face à quelqu'un de plus fort que vous, rien n'est jamais gagné d'avance. Approchez, je vous dis, n'ayez pas peur, peut-être qu'après vous vous rendrez compte qu'a l'école ça fait moins mal.
    Sa silhouette élancée se courba sous l'assaut du premier badaud. Elle pivota, lui plaçant juste un léger coup de coude au niveau du ventre, et, emporté dans son élan, le souffle coupé, il alla s'écraser sur un tas de sacs poubelle. Le deuxième n'eut pas plus de chance : il voulut assener un coup de genoux dans le ventre mais elle faucha son pied d'appui et il bascula au sol, tout simplement. Le troisième parut hésiter, elle s'élança dans un saut, effectua une pirouette et son pied rencontra un nez dans un bruit sinistre. Le quatrième arriva derrière, en essayant de lui mettre un coup de poing dans son visage si doux, a présent crispé de concentration. Elle le stoppa a deux mains, elle non plus ne devait pas négliger la force de ces hommes, elle en sentit même la puissance et du placer son pied pour ne pas tituber sous le choc. Elle resta agrippée a son poignet, puis le tordit et lui mit un coup de poing dans la mâchoire, l'envoyant au tapis. Elle se tourna vers le cinquième, qui n'avait pas bougé. Elle se mit en garde, face à lui. Un sourire étrange apparut sur les lèvres de son adversaire. Il ne dit rien, mais il tendit la main, qui tenait fermement...une baguette. L'esprit de la jeune fille s'emballa un instant, allait-elle se faire prendre dans son propre piège ? Des sonnettes d'alarme retentirent dans son corps, et elle les fit taire du mieux qu'elle pouvait. Némésis s'aplatit sur le sol juste a temps, tira la sienne et bloqua le sort suivant d'un protego.
    NÉMÉSIS - Levicorpus ! Stupéfix !
    Il s'immobilisa dans les airs, tandis que tous la regardaient. Elle le regarda, longuement et il faisait de même. Elle s'approcha de son visage, il était beau, avec un visage dur comme ceux qui sont habitués à se battre. Il devait être plus âgé qu'elle, pourtant bien loin de la trentaine. Elle s'approcha encore, jusqu'à ce que leurs visages se touchent, leurs lèvres se frôlent... Elle l'embrassa. Encore sous les sortilèges, il ne pouvait rien faire. Elle se décolla lentement, le laissa retomber doucement au sol.
    NÉMÉSIS - La violence ne résout pas tout. Dommage.
    Sans préciser pourquoi "dommage, elle s'élança, courant à toutes jambes vers sa maison, tandis que quelques uns des gars reprenaient conscience de ce qu'il se passait. Elle ne sut pas s'il la poursuivirent ou non. Elle rentra chez elle, essoufflée mais fière. Elle aimait bien cette vie dangereuse. Elle ne se livrait pas souvent à ça, mais elle avait l'impression de se glisser dans une autre peau, une peau qui n'était pas la sienne pourtant c'était elle, elle était dedans et elle lui allait, pourtant elle savait qu'elle n'était pas faite pour.
    Allongée sur son lit, elle se demanda pourquoi elle avait embrassé cet homme. C'était...étrange. Mais elle aimait ça. Cette fille, celle qui ne faisait jamais de bêtises, qui connaissait les limites et ne les outrepassaient jamais. Elle était souvent dans un coin, à lire un livre, la plupart du temps assise sur le rebord d'une fenêtre pour avoir plus de lumière. Non pas qu'elle n'avait pas d'amis, au contraire, il y en avait tout un petit groupe, mais elle et les livres, c'était une grande histoire d'amour. Elle ne pouvait s'empêcher de lire. Sa connaissance venait d'ailleurs de là ; sans arrêt, elle lisait, elle apprenait, et elle voulait encore apprendre. Si elle était respectueuse envers ses professeurs, elle n'hésitait pas à rentrer dans le lard de ce qui l'insultaient. C'était un héritage de sa mère, ne pas se laisser faire et penser par soit même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis L. Rose

avatar

Féminin nombre de messages : 18
age : 23
copyright : emiche. (phoenix ♥♥♥)
pseudo : mot-dit-net / Baker street
date d'inscription : 18/07/2009

Pensine
année du personnage: 7eme
animal: Chouette harfang
notes:

MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Mar 21 Juil - 17:02



    NÉMÉSIS - Ne te surpasses pas, surtout. Il te faut de l'entraînement, c'est tout. Si tu désespères, tu peux dire adieux à ton rêve.
    Une larme roula sur la joue de sa soeur. Némésis la regarda avec pitié, soupira et posa ses pieds au sol pour aller vers elle. Les deux Rose étaient dans une salle de classe, c'était le soir, le couvre feu allait bientôt commencer, et Némésis aidait sa soeur à devenir un animagus, son rêve, son obsession. La voir pleurer par désespoir lui faisait mal au plus profond d'elle. Vesper était dans la même maison qu'elle, parce qu'elle était intelligente, fine et douée. Plus douée que Némésis, qui elle excellait plus dans les potions que dans la métamorphose. Enfin, chacune avait sa spécialité, bien sûr, et ça arrangeait le monde, effaçant toute possibilité de jalousie.
    Elle s'approcha doucement, et elle n'eut qu'a tendre les bras pour que Vesper s'y glisse, fondant en larmes. Némésis la berça tendrement, en lui caressant les cheveux et en lui murmurant des paroles rassurantes. Quand les pleurs de la jeune fille s'espacèrent pour finir par disparaître, elles se séparèrent et se regardèrent. Vesper hocha la tête, Némésis retourna s'assoir sur un table. Elle sentait la concentration de sa soeur, si intense qu'elle en avait le souffle coupé. Sa volonté bandée, elle refit un essai. Némésis déglutit. Sa soeur réussit pour la première fois à se transformer entièrement, mais c'était lent, et elle voyait les os changer petit à petit, sa peau se transformer... C'était un spectacle plutôt horrible, pourtant Némésis regarda. Si elle n 'était plus avec Vesper ne serait-ce qu'un instant, sa soeur le sentirait et en serait déstabilisée. Elle fit un pas en avant, puis deux, l'animal était magnifique, il se mit a courir, a sauter, a pousser des petits cris. Némésis se sentie profondément émue par cette réussite, plus heureuse encore que si ç'avait été la sienne. Finalement Vesper redevint elle-même. Elle reçue sa soeur de plein fouet et éclata de rire pour exprimer son bonheur.


    A poudlard tout le monde est roi, gnahgnah gnah ! A poudlard, c'est tout toi, gnahgnah. Le soleil brille, les oiseaux chantent, les arbres sont verts et c'est une journée magnifique. Ce genre de journée qui emplit le coeur de Ném d'une joie sans pareille, qui s'avérer tout à fait dangereuse, ou alors complètement débile. Enfin, quand je dis débile... Les week end, elle est survoltée, c'est tout, et il lui arrive d'être a fond sur un truc.
    Ses amis, à l'ombre d'un mur du château, la voient arriver, le regard pétillant, et ils savent qu'elle va dire quelque chose complètement...stupide et inutile, mais a chaque ils se demandent quoi, alors ils écoutent et se marrent derrière son dos, incapable de lui en vouloir vraiment.
    NÉMÉSIS - Hé ! Tu savais que si on additionnait la racine carré des calories brûlée lors d'un sortilège quelconque avec la puissance négative des calories évacuées par le choc du sort sur le corps de la victime, on arrivait très proche du nombre d'or ?
    WILHEMIA - Oui.
    NEMESIS - Ah, mince. Hé, Lorcan ! Tu savais que si on additionnait la racine carré des calories brûlée lors d'un sortilège quelconque avec la puissance négative des calories évacuées par le choc du sort sur le corps de la victime, on arrivait très proche du nombre d'or ?
    LORCAN - Ah non. C'est bizarre, quand même ! ça marche sur tous les sorts ?
    NEMESIS - Bien sûr que non ! ça ne marche que avec ceux on a besoin d'une masse organique équivalente ou égale à celle de l'organisme humain, et il faut bien sûr que ses membres vitaux puissent fonctionner par leur propre besoin.
    LYLE - Salut ! Qu'est-ce qu'il se passe, ici ?
    WILHELMIA - Rien, Nem débloque encore, on comprend rien à ce qu'elle dit.
    NÉMÉSIS - Hein ? Mais n'importe quoi ! Je disais juste que si on additionnait la racine carré des calories brûlée lors d'un sortilège quelconque avec la puissance négative des calories évacuées par le choc du sort sur le corps de la victime, on arrivait très proche du nombre d'or, mais que bien évidemment il fallait le lancer sur une masse organique équivalente ou égale à celle de l'organisme humain, et il faut bien sûr que ses membres vitaux puissent fonctionner par leur propre besoin !
    WILHELMIA - C'est ce que j'ai dit.
    LYLE - D'aaacoord... Lorcan, elle dit quoi, là ?
    LORCAN - en gros, que on trouvait quelque chose qui approchait 1,6 si on additionnait la racine carré des calorie utilisées quand on lance un sort avec celles que l'autre perd en recevant le choc, mais en négatif. Mais il faut que ça soit un humain.
    LYLE - D'accord, j'avais pas compris la deuxième phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis L. Rose

avatar

Féminin nombre de messages : 18
age : 23
copyright : emiche. (phoenix ♥♥♥)
pseudo : mot-dit-net / Baker street
date d'inscription : 18/07/2009

Pensine
année du personnage: 7eme
animal: Chouette harfang
notes:

MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Dim 26 Juil - 19:06

Épilogue


    Un sourire triste sur les lèvres, Némésis s'arrêta devant le train. Sa mère l'observa de dos, puis la retourna pour lui faire face, la mine soucieuse. Elle voulut parler, mais Nemi anticipa, et soupira.
    NÉMÉSIS - C'est rien, c'est juste que je me dis que...c'est la dernière fois que je monte dans le train pour aller à Poudlard...
    Parvati serra sa fille dans ses bras, tandis que Vesper passait devant elles, un peu surprise par cette étreinte, mais sans commentaire.
    PARVATI - Profite de cette année, ma fille. La mienne a été gâchée, je ne veux pas que ça soit pareil pour toi, d'accord ?
    Némésis acquiesça en silence, et se dégagea. Elle regarda au loin la jeune fille, à l'écart, et sa mère suivit son regard. Elle soupira et voulu parler, mais cette fois encore Némésis la doubla.
    NÉMÉSIS - Non, maman, je sais. Mais... Elle n'y est pour rien, et je ne l'éviterais pas, ok ? On sait pas qui elle est réellement. Imagine toi fille de quelqu'un incapable de t'aimer ? Je ne vais pas lui courir après, non plus, mais peut-être que c'est une fille sympa.
    Pour une fois, Parvati s'abstint de tout commentaire. Elle poussa sa fille vers le train, doucement, et Némésis ramassa ses affaires. Elle allait monter dans le train quand sa mère l'appela.
    PARVATI - Némésis ! Fais tout de même attention, avec tout ce qui se trame, ça n'augure rien de bon, d'accord ? Bonne chance.
    NÉMÉSIS - Ouais. Merci maman. Au revoir.
    Elle s'engouffra dans le train, prête pour sa dernière arrivée à Poudlard.



EDIT ; Ma fiche est finie, pardon pour la qualité médiocre --' J'essaierais de me rattraper dans les RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jewel Robinson

avatar

Féminin nombre de messages : 1044
age : 26
copyright : gwn
pseudo : insuline
humeur : dégoutée, et encore, c'est un euphémisme.
date d'inscription : 13/05/2008

Pensine
année du personnage: sixième année.
animal: Pégaze, un chartreux.
notes:

MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Lun 27 Juil - 11:17

    Bienvenue Némésis
    Alors j'aime bien le style de ta fiche, de A à Z mais mon passage préféré c'est quand même celui de la racine carrée, quoique le premier est pas mal non plus 15 Plein d'humour, vraiment j'aime beaucoup ^^

    Du coup... sans plus attendre, je te valide chez les serdaigles, bien entendu <3. Je te souhaite de beaucoup t'amuser parmi nous =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis L. Rose

avatar

Féminin nombre de messages : 18
age : 23
copyright : emiche. (phoenix ♥♥♥)
pseudo : mot-dit-net / Baker street
date d'inscription : 18/07/2009

Pensine
année du personnage: 7eme
animal: Chouette harfang
notes:

MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   Lun 27 Juil - 11:19

Han merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Némésis Lavande Rose-Patil ; Fini
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est bien beau de rêver, mais il faut bien apprendre. [PV Rose Sanglante] [FINI]
» Rose des Ténèbre --->Ombre {Fini}
» Oscar et la dame Rose
» Crème brûlée à la lavande
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hominum Revelio :: 

l'administration

 :: poudlard express :: sous le choixpeau
-
Sauter vers: